Mal de dos, pourquoi, comment ça marche ?

Clés pour aborder les problème de dos 1

on

Avez-vous déjà remarqué comme des fois on se sent mal par rapport à une douleur physique ou une blessure émotionnelle ? Pour autant, dès que l’on arrive à mettre des MOTS sur nos MAUX, on se sent apaisé. C’est comme si on avait déjà fait la moitié du chemin ! Et si n effet, cela est dû au fait que la cause profonde de notre douleur était notre ignorance ? Et pour cause, nous ignorons comment fonctionne notre machine ! Pour cette raison, voici clé par clé ce qu’il faut toujours garder en tête sur le fonctionnement de notre corps pour mieux aborder les problèmes de dos.

cle-800-600

Clé numéro 1 : vous êtes le gardien de la flamme.

Quèsaco ?

Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Lorsque j’étais en pleine introspection, je me suis dit qu’il fallait que j’en apprenne davantage sur le fonctionnement de ma machine. Pour ce faire, j’ai suivi une formation en nutrition avec l’excellentissime Charles Antoine Winter. Ce dernier a utilisé une image qui m’a fait réfléchir. En effet, la première chose qu’il faut toujours avoir en tête dans ce grand jeu là de la vie, c’est qu’on commence la partie avec un corps physique doté d’un potentiel de santé et d’énergie vitale. Le tout pourrait s’apparenter à la cire d’une bougie. Comprenez par là que lorsque la vie commence, la mèche s’allume et quand il n’y a plus de cire… c’est la fin de la partie.

bougie-potentiel-de-depart

Mais pas tous égaux !

Or, les bougies sont souvent de tailles différentes ! La parabole veut qu’on ne naisse pas tous avec le même potentiel, car on ne dispose pas de la même quantité de cire au départ. Ou encore comme le dit si bien le vieux dicton, nous ne sommes pas tous égaux face à la nature. Par contre, nous disposons tous des mêmes chances quant à la stratégie que l’on va appliquer pendant sa vie partie pour se servir de cette cire. Et surtout comment va-t-on attiser la flamme ? Vaut-il mieux attiser la flamme pour battre des records ou utiliser sa cire à bon escient pour mieux atteindre ses buts ?

Bougie dans la nuit

Tout dépend des circonstances ?

Certains diront que cela dépend des circonstances, bien sûr ! Évidemment, si vous êtes dans votre appartement et que l’alarme incendie se déclenche, il vaut mieux utiliser un maximum de cire pour sauver votre peau. Et pour cause, votre seul objectif étant de sauvegarder votre bougie restante ! Pour résumer, gardez à l’esprit que vous êtes le gardien de la flamme. C’est à vous qu’il incombe de régler la hauteur de la flamme, et ce, à chaque instant ! Et je vous apprendrai comment optimiser votre cire. Ou comment obtenir un maximum de résultat avec un minimum de cire !

Clé numéro 2 : entre le réel et l’imaginaire…

Votre corps accomplit toutes les missions que vous lui commandez sans faire la différence entre ce qui est réel et imaginaire, le symbolique et le virtuel…

Pour mieux comprendre, je vous donne un exemple. Avez-vous déjà remarqué comme lorsqu’on se lance un nouveau défi, on va émettre presque automatiquement un « et si » négatif ? À ce sujet, les psychologues ont démontré que 90 % des histoires que l’on va se raconter par rapport à cette nouvelle entreprise vont être négatives. Pire encore, ces scénarii ne vont jamais se réaliser. Ainsi, nous ne sommes pas dans la réalité, car la seule réalité qui existe c’est ici et maintenant. Pour autant, cette fiction va générerdes émotions liées à la peur comme l’anxiété, le stress ou encore l’angoisse. Et celles-ci vont engendrer des pensées du type : « Et si j’échoue ? » « Si jamais ça ne fonctionne pas ? », « Si je ne suis pas assez bon » « Ou encore, si on me juge » ?

Dans tous les cas, le négatif l’emporte, tant et si bien qu’aucun des scénarii ne se matérialise. Gardez bien ça en tête : votre machine ne fait pas la différence entre ce qui est réel et imaginaire ! Cela peut vraiment vous pénaliser, mais dans certains cas précis, cela peut être très utile !

Et clé numéro 3 : votre libre arbitre !

Votre machine va accomplir les missions du gardien de la flamme, soit vous ! Ainsi, je vous rappelle qu’il faut respecter votre libre arbitre et s’adapter en conséquence. Comprenez par là que si vous allez à l’encontre du fonctionnement de votre machine, vous allez lui nuire ! En effet, comme votre corps fera tout pour vous protéger il va alors mettre tout en œuvre pour vous satisfaire, et ce, même si cela va à l’encontre de son intégrité et de son fonctionnement originel.

Votre corps est constitué de milliard de cellules capables de choses fabuleuses. Ces dernières n’ont que pour seul objectif de mieux vous accomplir. Encore faut-il les mettre dans les meilleures conditions pour mieux les exploiter ! Mais, revers de la médaille, si on marche sur les braises n’importe comment on finit par se brûler et ne plus pouvoir marcher. Il s’agit là d’une autre histoire que je vous raconterai plus tard…

Alors, restons en contact !

Si ce contenu vous a plu, je vous invite à vous abonner à ma chaîne YouTube, ainsi qu’à ma page Facebook. Et si vous ne faites pas encore partie de la communauté problème de dos, j’écoute, je vous invite à laisser votre courriel en haut de cette page, et ce, afin de recevoir mon guide « Ma routine pour retrouver jour après jour un maximum de capacité physique » et d’être toujours informé des nouveautés, événements et autres surprises !

Dans cette attente, je vous dis à bientôt, prenez soin de vous, de votre corps, de vos pensées et de vos émotions. Je vous embrasse.

Philippe

A propos de Philippe Vengut

1 Comment

  1. Pingback: 4 clés pour mieux comprendre et aborder les problèmes de dos - 2ème partie - Problème de dos, j'écoute !

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.